Industrie et generation Y

La génération Y est une notion servant à désigner les personnes nées entre 1980 et 2000 et qui, par conséquent, sont arrivées récemment sur le marché de l’emploi. On la retrouve aussi sous d’autres appellations, comme par exemple « digital natives ». Ces noms sont liés au web et aux nouvelles technologies. Les individus ont grandi avec les jeux vidéo, les ordinateurs, les réseaux sociaux, la télévision et les produits dérivés de leurs jeux ou émissions préférés. 

Caractéristiques ou stéréotypes ?

Difficile de définir avec précision les individus de la génération Y. Entre un enfant né en 1982 et un autre né en 1992, le fossé générationnel est déjà présent. Cependant, il n’est pas rare d’entendre de nombreux qualificatifs négatifs pour caractériser cette génération. En effet, les générations précédentes sont souvent dans l’incompréhension face aux manières d’agir et de penser de la génération Y.

Principaux stéréotypes associés à la génération Y :

  • Fainéante
  • Irrespectueuse
  • Incapable de se détacher des nouvelles technologies
  • Inconstante
  • Condescendante

Quelques astuces pour réussir à manager cette nouvelle génération

Expliquer les décisions pour faire adhérer

Les individus de cette génération ne parviennent que difficilement à exécuter un ordre s’ils n’en comprennent pas les tenants et les aboutissants. Pour des générations plus anciennes, cela peut sembler être de l’audace voir de l’insubordination alors qu’en réalité il n’en est rien. La génération Y a besoin de comprendre à quoi elle sert, son rôle au sein de l’entreprise. Par conséquent, ne soyez pas surpris si l’un de vos techniciens, cadres ou commerciaux vient vous voir en vous demandant « Pourquoi ? ». Votre salarié ne cherche qu’à vous comprendre et faire un pas vers vous.

Décloisonner les services pour faire découvrir

Encore une fois, les salariés de la génération Y veulent comprendre le monde qui les entoure. Pour ce faire, ils ont besoin de découvrir d’autres secteurs, d’autres domaines. N’hésitez pas à leur arrivée dans l’entreprise à faire un stage de découverte dans d’autres pôles. Cela permettra aux nouveaux salariés de saisir le fonctionnement interne de l’entreprise et de plus facilement comprendre et accepter certaines décisions ou actions.

Stimuler pour ne pas laisser l’apathie s’installer

S’il y a bien un stéréotype qui n’est pas si loin de la réalité, c’est celui d’une génération inconstante. Il n’est pas rare de voir des individus de 20-30 ans changer régulièrement de travail voire même de carrière du jour au lendemain. La génération Y est une génération qui a besoin d’être stimulée en permanence et de trouver des défis à relever. Si vous souhaitez inciter vos salariés à demeurer fidèles à votre entreprise, il faudra alors mettre en place une dynamique qui leur permette de se challenger. Pourquoi pas mettre en place un Fat Lab ou encore un système d’intrapreunariat.

Echanger pour que des talents puissent émerger

Avec la génération Y, c’est terminé « l’entreprise à papa » où la subordination pure est de mise et où les décisions sont uniquement prises par la direction. Ces salariés ont besoin d’échanger et de pouvoir donner leur avis. Ils considèrent que c’est dans l’échange que vient l’émergence de concepts innovants qui permettront à l’entreprise de se pérenniser. Pour eux, une seule personne ne peut prendre pleinement toutes les décisions et c’est ensemble qu’il faut avancer. Pour cela, n’hésitez pas à les inclure dans les processus de prise de décision. Ils respecteront d’autant plus les managers et la direction s’ils se sentent écoutés et compris.

Et le numérique dans tout ça ?

On ne veut pas le cacher la génération Y est née dans l’ère du numérique et elle aime ça, voire même elle en a besoin. Donnez-lui des outils numériques quels qu’ils soient et elle se sentira à l’aise très rapidement, beaucoup plus que ses ainés. C’est de là d’ailleurs que peut venir une grande source d’incompréhension entre les plus jeunes et les plus anciens ! Un salarié jeune sera beaucoup plus enclin à rester en alerte grâce à son smartphone et à l’utiliser autant que possible. À l’inverse, un salarié d’un âge avancé comprendra difficilement l’intérêt de rester constamment connecté. Ainsi, n’hésitez pas à donner des outils numériques récents à vos salariés plus jeunes, car c’est en partie grâce à eux qu’ils gagneront en performance et en motivation !

Laisser un commentaire

×