alesoirs a lubrification interne

lubrification LATERALE

CAS D'UTILISATION

Les alésoirs avec lubrification interne à sorties latérales sont parfaitement adaptés à la réalisation d’alésages de grande qualité dans des matériaux difficiles tels que les titanes, les inconels, certains alus, ainsi que pour tous les cas d’alésages pour lesquels l’accès de l’arrosage est rendu difficile par la configuration de la pièce.
Alésoir carbure monobloc avec lubrification interne et sorties latérales en rotation

QU'EST CE QUE L'EFFET PARAPLUIE ?

Lors de la mise en rotation d’un outil, la force centrifuge projette le lubrifiant vers l’extérieur. Il se trouve alors quasiment à l’horizontal. Ce phénomène est appelé « effet parapluie ». 

Celui-ci provoque un manque de lubrification sur les dents au moment du contact avec la pièce, ainsi que sur les premiers millimètres d’usinage. Les bienfaits de la lubrification interne se trouvent donc annulés. 

La géométrie particulière de nos alésoirs a été étudiée pour supprimer l’effet parapluie lors de la rotation de l’outil, et ce, quelle que soit la pression du lubrifiant.

EN QUOI NOS ALESOIRS SONT-ILS DIFFERENTS ?

Alésoirs standards sur le marché

Schéma présentant un alésoir en rotation avec le phénomène d'effet parapluie

Alésoirs EUROMAC

Schéma présentant l'alésoir Euromac en cours de rotation

Demonstration d'un alesoir en rotation

lubrification CENTRALE

TROUS BORGNES ET LUBRIFICATION CENTRALE

Les principaux problèmes lors de l’alésage de trous borgnes proviennent des copeaux qui ne peuvent pas être évacués. Ces copeaux vont alors générer des rayures pouvant aller jusqu’à un agrandissement du diamètre obtenu. Pour gérer le flux des copeaux, nos alésoirs utilisent deux techniques complémentaires :

  • Réduction du nombre de dents : le volume de la poche à copeaux se trouve fortement augmenté.
  • Arrosage par le centre de l’alésoir : le lubrifiant, outre sa fonction de refroidissement, va permettre de faire remonter les copeaux et donc de faciliter leur évacuation.

LES DIFFERENTS TYPES D'AFFUTAGE PROPOSES

Afin de répondre au mieux aux besoins des utilisateurs, ces alésoirs sont réalisés avec deux types d’affûtage :

  • Entrée conique de 0.3 à 0.5 à 45° : cet affûtage est celui qui donnera les meilleurs résultats en termes de qualité d’usinage (tolérance et état de surface). Nous conseillerons cet outil dans tous les cas où le chanfrein en fond de trou ne constitue pas une gène.
  • Fond plat : cet affûtage permet de réaliser un angle vif en fond d’alésage. Il convient toutefois de ne pas oublier que ce type d’affûtage peut engendrer un diamètre hors tolérance. En effet, le moindre faux-rond ou le plus petit battement de l’outil sur la machine générera un diamètre plus grand.